Notes de frais: Puplinge joue la carte de la transparence

Le maire de la commune a livré à «L'Affranchi» le montant des dépenses pour frais professionnels remboursés aux trois membres de l'Exécutif communal. Cela représente un montant annuel moyen de 12'500 francs depuis 2015.
Grégoire Barbey

«L’Exécutif a été stupéfait d’apprendre de quelle manière certains magistrats communaux se font rembourser certains frais», répond sans ambages Gilles Marti, maire de la commune de Puplinge, laquelle compte un peu plus de 2400 habitants. Le budget de fonctionnement de Puplinge s’élevait à un peu moins de 8 millions de francs en 2017. Sollicité par L’Affranchi pour connaître le fonctionnement des notes de frais au sein de sa commune suite aux révélations de la Cour des comptes concernant les dépenses de la Ville de Genève en la matière, M. Marti a livré une réponse détaillée, communiquant également le montant des dépenses professionnelles des trois membres de l’Exécutif (voir tableau ci-dessus*).

Le maire de Puplinge précise que l’ensemble des exécutifs communaux avaient reçu des recommandations d’établir des directives internes en lien avec la gestion des communes. «Nous avions alors chargé notre secrétaire général de donner la suite qu’il convenait. Ainsi, des directives et règlements internes ont été établis puis validés par l’Exécutif, précise Gilles Marti. Nous complétons ces documents sur la base de recommandations transmises par la Cour des comptes, l’Association des communes genevoises ou le Département présidentiel.»

«Depuis au moins cinq ans, aucune course de taxi n’a été prise en charge, aucun ticket de parking, aucun billet ni abonnement de bus, aucune facture de téléphone, ni d’internet», rajoute M. Marti. Il précise que les seuls frais pris en charge ont été:
– A deux reprises les frais de déplacement en lien avec la sortie des aînés, «pour laquelle les membres de l’Exécutif prennent des vacances professionnelles». Le maire explique que si un trajet en transports publics est possible, le transport s’effectue en privilégiant les cartes journalières CFF;
– Les frais en lien avec le voyage annuel de l’Association des communes genevoises (la fameuse «sortie des maires»);
– «Quelques repas par année lorsque nous devons recevoir des collègues d’autres communes, un conseiller d’Etat, un mandataire, ou pour le repas annuel avec les employés communaux, un annuel au maximum avec les conjoints ou pour remercier des personnes ayant œuvré pour la commune.»

Lire aussi: «Notes de frais: la Mairie de Carouge va communiquer»

Gilles Marti précise que dans tous les cas, les frais sont documentés et mentionnent la liste des personnes qui participent à ces repas. «Ces frais sont dûment comptabilisés sous la rubrique comptable ad hoc du budget. Les dépenses annuelles de ces dernières années se sont élevées, pour l’entier de l’Exécutif, à 12’500 francs en moyenne.»

Le maire ajoute encore à cette liste la valeur des repas et boissons pris à l’occasion des fêtes communales (promotions, 1er août, Escalade…), de la même manière que pour les membres du Conseil municipal. «Il s’agit d’un repas d’une valeur de 15 francs et quelques bons boissons d’une valeur de 3 francs, dont le total n’excède pas 50 francs par personne.»

Gilles Marti affirme en outre que les membres de la Mairie de Puplinge ne peuvent pas «se tromper de carte de crédit», puisqu’ils n’en disposent pas dans le cadre de leurs activités communales. En outre, une règle convenue entre les membres de l’Exécutif interdit à ceux-ci d’accepter des cadeaux d’une valeur supérieure à 200 francs. Le maire de Puplinge n’exclut pas de modifier les règlements en vigueur. «Nous compléterons nos directives et règlements en fonction des recommandations qui nous seront communiquées afin d’y intégrer les cas de figure auxquels nous n’avons pas pensé.»

* La rubrique «Voyage ACG» correspond à la sortie annuelle des membres des exécutifs communaux, à laquelle toutes les communes genevoises participent par le biais de l’Association des communes genevoises.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser...

Partager cet article

Facebook 0
Google+ 0
Twitter
Imprimer
Email

Laisser un commentaire